forum de la Grande Guerre Index du Forum

forum de la Grande Guerre
Le forum de la Guerre 14-18

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les differentes armes individuelles française.
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum de la Grande Guerre Index du Forum -> Uniformologie, armement, véhicules... -> Armée française
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
pierrot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2007
Messages: 533
Localisation: France

MessagePosté le: 22/09/2007 17:04:57    Sujet du message: Les differentes armes individuelles française. Répondre en citant

Voici quelques petites descriptions des diverses armes individuelles française:

Le F.A modèle 1917:


Fonctionnement: semi-automatique
Longueur: 1,33m
Poids: 5,25kg!!
Longueur du canon: 0,58m
Calibre: 8mm
Alimentation: magasin de 5 cartouches
Munitions: 8mm Lebel

Historique du F.A: Dès la fin des années 1890 nos différents bureaux d'études commencent à étudier la réalisation d'un fusil semi-automatique. A cet époque d'ailleurs et jusqu'en 1952, les armes semi-automatiques sont appellées fusils automatiques. Il s'ensuit de nombreux prototypes produits par la Section Technique de l'Artillerie (STA), l'Ecole Normale de Tir (ENT), la Commission Technique de Versailles et l'Etablissement d'Artillerie de Puteaux. Certaines ont été essayées en corps de troupe comme le FA A4 de la STA ou le FA APX 1910 mais les études prirent du retard et à la veille du premier conflit mondial il devint evident qu'il ne fallait pas se hasarder à changer radicalement notre armement individuel. Un seul prototype, le STA N°8, fut adopté officiellement, il fut nommé fusil semi-automatique A6 (ou Meunier A6) et sa fabrication commenca en 1913...pour être stoppée peu après.
La "mode" de l'époque étant plus vers la transformation d'armes existantes (chassepot transformés en Gras, Gras rechambrés en 8 mm Lebel etc...) qu'à l'adoption d'armes nouvelles quelques ingénieurs se réunissent en 1915 et proposent leur "nouvelle" arme. Cette "association" se compose du colonel CHAUCHAT et des ingénieurs SUTTER et RIBEYROLLE, déjà connus pour leur FM RSCG 1915 dit FM Chauchat.
Leur prototype prend pour base les éléments constitutifs du Lebel (crosse, fût, garnitures) et du fusil mle 1916 (canon et hausse) afin de rentabiliser les stocks existant et surtout amadouer la commission d'adoption toujours sensible aux économies. Le système de culasse est "empruntée" à la carabine d'essai STA n°4 afin de gagner encore du temps. Tout cela plaît, et, touche finale, l'arme utilise la cartouche standart de l'infanterie alors que le A6 utilisait une cartouche de 7 mm spécifique. Après une mise au point laborieuse le prototype définitif est adopté en mai 1916 sous l'appellation fusil automatique RSC 1917 mais des difficultés de production apparaissent et en attendant la résolution de ses problèmes il est décidé la mise en fabrication sur une petite échelle du concurrent oublié, le FA Meunier A6 qui sera donc fabriqué à raison d'un millier d'exemplaires environ entre la fin 1916 et le printemps 1917. Il fut envoyé au front dans la foulée et donna entièrement satisfaction à ses utilisateurs.
Le 1° avril 1917 la production du FA RSC 1917 est enfin lançée et l'arme est envoyée au front à raison de 16 par compagnie, attribués en priorité aux bons tireurs. Ceux ci sont soigneusement choisit car l'arme est capricieuse et il faut des hommes prenant soin de leur arme afin de limiter les dégâts. Alors que le Meunier A6 fonctionne correctement le FA 17 possède de nombreux défauts (enrayages, rupture au niveau du piston, carter s'ouvrant pendant le tir, poids et longueur excessifs, forme de cartouche inadaptée) mais il a eu le mérite d'être le premier fusil semi-automatique à doter une infanterie sur une relativement grande échelle. D'autres pays avaient des FSA en dotation comme l'Allemagne avec le FSA mexico-suisse Montdragon (il équipait les premiers aviateurs avant que les mitrailleuses ne se généralisent à bord des aéroplanes) mais toujours sur un plan réduit.
Le FA 17 subira quelques modifications mineures visant à simplifier la fabrication et le fonctionnement, en particulier sur le dispositif d'arrêtoir de culasse, ce qui donnera les armes du 2° puis du 3° type (désignation non officielle).
Vers la fin de la guerre il fut décidé de raccourcir le FA 17 d'une vingtaine de centimètres mais peu d'exemplaires ont été fabriqués et sans doute aucun n'a vu le front. Le principal défaut du FSA 17 était son clip spécifique, non interchangeable avec celui des mousquetons et fusils mle 16, une modification importante de l'arme est donc effectuée juste après la guerre qui permet de remédier à cet inconvénient. D'autres modifications font que l'arme change d'appellation et devient le
fusil automatique RSC 1918.
Pendant la période de l'entre-deux guerre il est procédé à une modification étrange, le trou d'admission des gaz est bouché, le fonctionnement semi-automatique est donc désormais impossible et le tireur doit réarmer manuellement après chaque coup tiré... Pouquoi un tel retour en arrière? peut-être la sacro-sainte hantise du "gaspillage" des munitions... Du coup les seuls avantages de l'arme étant supprimés ses défauts ressurgissent de plus belle et le font tomber en disgrâce. Peu après il est abandonné et c'est donc avec les anciens fusils à répétition manuelle (Lebel, mousquetons et fusils mle 16) que nos fantassins entreront dans le second conflit mondial.

Le berthier 07-15




Fonctionnement: répétition manuelle, système mannlicher
Longueur: 1,30m
Poids: 3,80 kg
Longueur du canon: 80cm
Calibre: 8mm
Alimentation: magasin de 3 cartouches
Munitions: 8mm Lebel

Historique du berthier: Dans la période de l'entre-deux guerres le fusil Berthier 07-15 se verra offrir une cure de rajeunissement par le passage au calibre 7,5 mm. Sur un projet de la manufacture d'armes de Tulle l'arme d'origine est donc profondement remaniée, le canon, la hausse et la tête de culasse sont changés afin de chambrer la cartouche de 7,5x54, la boîte de culasse et la monture sont modifiées ainsi que le pontet-magasin qui comporte désormais un dispositif d'alimentation type Mauser, un garde-main vient compléter l'ensemble.
Deux varaiantes seront produites, une pour l'infanterie (90% de la production totale) et une pour la cavalerie. Cette dernière se distingue de l'arme d'infanterie par son levier d'armement qui est coudé, la présence d'un barette de crosse sur le côté gauche de la crosse et celle d'un embouchoir différent. En effet le 07-15 M34 d'infanterie est équipé de l'épée-baïonnette mle 1886 du 07-15 d'origine (mais raccourcie) alors que le 07-15 M34 de cavalerie est équipé du sabre-baïonnette mle 1892 du mousqueton mle 16, ceci afin d'obtenir une uniformisation des armes blanches au sein des unités concernées bien sûr.
Rebaptisé 07-15 M34 la "nouvelle" arme offre une solution viable et efficace de modernisation de notre armement obsolète, malheureusement d'autres études accapareront nos manufactures (mousquetons 1886 M93 R35 et M27, prototypes du MAS 36 et du FSA 1940 etc...), noyé dans toutes ces études il ne parviendra pas à s'imposer, et, fabriqué à moins de 50 000 exemplaires, il ne pourra pas eclipser ses aînés.
A la déclaration de guerre, le 3 septembre 1939, les fusils 07-15 et mle 1916 équiperont la majorité de notre infanterie, les autres branches de nos armées se partageant les mousquetons d'artillerie et le Lebel. Le 07-15 M34 équipera cependant certaines unités d'infanterie, en particulier des troupes de forteresses, ainsi que quelques unités de cavalerie. Les combats de Juin 1940 verront la fin de sa carrière en première ligne. Il reprendra par la suite du service dans l'armée d'armistice puis, après l'occupation de la zone libre, l'occupant raflera les stocks de nos arsenaux et s'en servira à l'instar du Lebel pour équiper ses troupes de seconde ligne.
Le 07-15 M34 ne ressortira pas des dépôts à la fin de la guerre puisque le MAS 36 aura déjà pris son envol.

SOURCES: http://armesfrancaises.free.fr/FR Mle 07-15 M34.html
Voila, si vous voulez ajouter queqlue chose, n'hésitez pas!!


Dernière édition par pierrot le 09/09/2008 21:01:12; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Publicité






MessagePosté le: 22/09/2007 17:04:57    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
marius


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2007
Messages: 1 182
Localisation: cotentin

MessagePosté le: 08/11/2007 17:18:58    Sujet du message: aviation Répondre en citant

Bonjour à tous
est-il possible de mettre dans cette rubrique l'aviation?
Cordialement
_________________
Les vieux soldats ne meurent jamais, ils ne font que s'évanouir
Revenir en haut
pierrot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2007
Messages: 533
Localisation: France

MessagePosté le: 08/11/2007 17:25:25    Sujet du message: Les differentes armes individuelles française. Répondre en citant

Bonjour marius,
Une nouvelle rubrique a été crée "Véhicules, blindés, aviation"
Voila!!! pierrot.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Caporal (e)


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2007
Messages: 409
Localisation: colmar

MessagePosté le: 10/01/2008 16:50:00    Sujet du message: Les differentes armes individuelles française. Répondre en citant

plus d'infos sur les armes ici

oui je suis fan de wikipédia Mr. Green
_________________
Recherche des infos sur le 355°RI

Hommage à tous ces héros oubliés !!
Mes respects à tous !
Revenir en haut
marius


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2007
Messages: 1 182
Localisation: cotentin

MessagePosté le: 10/01/2008 21:00:31    Sujet du message: Les differentes armes individuelles française. Répondre en citant

Wikipedia est interressant mais il faut utiliser avec precaution les infos, n'oublions pas que ce ne sont pas toujours de vrais spécialistes
_________________
Les vieux soldats ne meurent jamais, ils ne font que s'évanouir
Revenir en haut
pierrot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2007
Messages: 533
Localisation: France

MessagePosté le: 10/01/2008 21:51:03    Sujet du message: Les differentes armes individuelles française. Répondre en citant

Oui wikipedia est certes une mine, mais ce ne sont pas des sources fiables 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
marius


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2007
Messages: 1 182
Localisation: cotentin

MessagePosté le: 14/01/2008 22:02:48    Sujet du message: Les differentes armes individuelles française. Répondre en citant

Un petit complément su les mitrailleuses :
En Aout 1914 l'armement en dotation repose sur 3 types de mitrailleuses:
En trés petit nombre l'APX modéle 1905 (ateliers de Puteaux), realisé par les ateliers d'état pour rivaliser avec la mitrailleuse hotchkiss, elle fut mis à l'essai dans divers corps. Ce fut un loupé total, fiabilité médiocre et usure rapide du canon. Mais au lieu d'être ferraillée elle sera stockée pour reprendre du service dans les forteresses, Toutefois sa "carriére" prendra fin vers 1916 tellement elle était médiocre.
La St Etienne Modéle 1907 et sa version "améliorée" la 1907 T un autre beau loupé des armureries d'état. Adoptée en 1909 elle sera construite jusqu'en 1917. Peu fiable, digérant difficilement une cartouche de 8mm lebel trés difficile à utiliser en automatique, sujet aux enrayages fréquents et ne supportant que trés difficilement la boue, elle sera une calamité pour la troupe et un sujet de frustration si elle était comparée aux armes allemandes.
Enfin heureusement la Hotchkiss modéle 1900, légére modéle 1908/13 et 1914, qui fonctionne sans trop de probléme avec cette sacré cartouche de 8mm lebel, mais cette arme n'aura été mis en service qu'en nombre limité. Elle a au yeux des décideurs politico militaires d'avant guerre deux défauts. 1er elle vient de l'armurerie civile 2e Les arguments de vente de la société hotchkiss vont à l'encontre des idées de l'état major. Pour Hotchkiss il fallait l'intégrer dans l'infanterie et l'utiliser de maniére à fournir un appui feu en toute occasion, pour l'etat major c'était une arme chargée de missions défensives.
Aprés avoir résisté à en faire usage les autorités vont un peu changer d'avis , la guerre Russo-Japonaise de 1904-5 allait modifier la donne. Les japonais équipés de cette arme (modéle 1900) s'en étant trés efficacement servi on se mis à réfléchir et quelques exemplaires furent commandés pour essais (modéle 1908/13), ainsi que le modéle 1900 dans certaines garnisons de l'est et d'Afrique du nord.
Le début des combats fut sans appel la hotchkiss dépassait de loin la St Etienne. La Maison Hotchkiss reçu alors des commandes trés importantes. L'emploi sera généralisé en 1917.


En aout 1914 une division d'infanterie dispose de 24 mitrailleuses en 12 sections.
En septembre 1915 le nombre passe à 48.
Puis atteint un pic de 96 en janvier 1916.
Elle passe ensuite à 72 de decembre 1916 à juillet 1917(peut être à cause de VERDUN).
Elle repart jusqu'à 120 en janvier 1918 pour atteindre son maximum en novembre 1918 avec 133 armes par divisions.
En paralléle le FM Chauchat apparait dans les régiments en décembre 1916 à raison de 216, pour passer à 432 en juillet 1917, chiffre qui reste fixe jusqu'en janvier 1918, pour ensuite passer à 441.
_________________
Les vieux soldats ne meurent jamais, ils ne font que s'évanouir
Revenir en haut
Alfred


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juin 2008
Messages: 404
Localisation: Litus Saxonicum

MessagePosté le: 29/06/2008 02:01:16    Sujet du message: Les differentes armes individuelles française. Répondre en citant

http://1ere-guerremondiale.xooit.com/t82-Les-differentes-armes-individuelle…
le fusil illustrant le Berthier n'est pas un o7/15 mais un fusil modéle 35 en 7,5 mm et utilisé en 1939
_________________
Si vis pacem para bellum
Revenir en haut
Le Prussien
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2008
Messages: 1 230
Localisation: 45259 Essen / Allemagne

MessagePosté le: 29/06/2008 06:22:45    Sujet du message: Les differentes armes individuelles française. Répondre en citant

C´est très interessant!!! France:100points...
_________________
Amicalement, Andreas
Pro Gloria et Patria
_________________
Je cherche :

Tous du Régiment d´artillerie de campagne (allemande) N°43
Revenir en haut
AIM Skype
J-P


Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2008
Messages: 579
Localisation: Canada

MessagePosté le: 29/06/2008 17:06:30    Sujet du message: Les differentes armes individuelles française. Répondre en citant

c'est armes sont interressantes Okay Okay
Revenir en haut
MSN
Invité
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 09/09/2008 15:40:35    Sujet du message: Les differentes armes individuelles française. Répondre en citant

bonjour,
je viens de parcourir ce post et oh surprise c'est un copier-coller pur et simple de la fiche de mon site que voila:

http://armesfrancaises.free.fr/FSA 1917.html

alors je dis bravo mr Pierrot qui nulle part n'indique ces sources et fait donc croire aux autres qu'il est l'auteur de ces lignes.
copier c'est facile il suffisait de demander et j'aurais peut etre donné l'autorisation mais là franchement c'est petit
que les autres soient juges...

Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad
pas cordialement
fred
Revenir en haut
Invité
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 09/09/2008 15:41:51    Sujet du message: Les differentes armes individuelles française. Répondre en citant

re,
j'oubliais,
voici la fiche originelle du 07-15:

http://armesfrancaises.free.fr/FR Mle 07-15.html


Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad
Revenir en haut
Invité
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 09/09/2008 15:43:14    Sujet du message: Les differentes armes individuelles française. Répondre en citant

et en plus je me goure...
c'est pas le 07-15 mais le 07-15 M34

http://armesfrancaises.free.fr/FR Mle 07-15 M34.html

désolé la colère m'aveugle...
Revenir en haut
pierrot
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2007
Messages: 533
Localisation: France

MessagePosté le: 09/09/2008 20:59:21    Sujet du message: Les differentes armes individuelles française. Répondre en citant

Je m'excuse de ne pas avoir cité la source, c'est une faute grave de ma part mais ce n'est pas une raison d'être agressif, on est pas la pour se tirer dans les pattes, et si j'ai choisi de faire un copier-coller c'est parce que je trouvais votre site peut-être plus instructif que les autres relatant du même sujet.
Ne croyez-vous pas que votre site est copier par beaucoup de monde? sauf que vous ne le savez pas car il ne le montre pas comme je l'ai fait, c'est tomber sur moi tans pis. Regardez la plupart des sujets de ce forum vous en verrez quelques-un copier mais une énorme majorité à été écrit par la main de son auteur...
Si vous voulez que l'on s'explique les Messages Privés sont tout à fait convenables pour ce genre de chose.
Et de plus je ne me permettrais pas de faire croire aux autre que je suis l'auteur de ce qu'il y a d'écrit sur le post, alors pas de diffamation.

Pierrot
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
freddu49


Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2008
Messages: 1

MessagePosté le: 09/09/2008 21:52:56    Sujet du message: Les differentes armes individuelles française. Répondre en citant

bonsoir,
désolé mais là ce n'est pas simplement du copiage c'est du plagiat et même si les autres le copient pour leur usage personnel c'est rare que quelqu'un le copie pour le mettre en ligne et se l'approprie. Désolé mais j'ai passé de tres nombreuses heures a faire ce site et ca m'exaspère quand il n'y a meme pas un lien ou une phrase qui dis d'ou cela provient. Cela s'appellent la propriété intellectuelle désolé au meme titre qu'un livre.
Merci de recitfier cela sur le post, je suis inscrit sur quelques forums comme militaria collec ou chasseurs de mémoire et cela ferais mauvais effet une mauvaise pub sur votre forum.
et je ne suis pas agressif juste enervé , il n'y a pas eu de noms d'oiseau de prononcer donc restons en là svp. si votre explication convient aux autres membres pas de souci.
bonne soirée
fred
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 18/11/2018 14:14:39    Sujet du message: Les differentes armes individuelles française.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum de la Grande Guerre Index du Forum -> Uniformologie, armement, véhicules... -> Armée française Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com