forum de la Grande Guerre Forum Index

forum de la Grande Guerre
Le forum de la Guerre 14-18

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Qui a voulu la guerre?
Goto page: <  1, 2, 3, 4  >
 
Post new topic   Reply to topic    forum de la Grande Guerre Forum Index -> La "Grande Guerre" -> Le Début d'un terrible conflit
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Honoré


Offline

Joined: 04 Apr 2008
Posts: 36
Localisation: Fécamp(76)

PostPosted: 12/06/2008 19:01:50    Post subject: Qui a voulu la guerre? Reply with quote

Mais c'est comme une enquête policière! des archives en sommes....
Pas une BD,il faut se fatiguer à comprendre pour savoir
POURQUOI un gars comme Hitler a jaillit au milieu de tout ça!
_________________
Je me promène à la recherche de la Vérité!
Back to top
Publicité






PostPosted: 12/06/2008 19:01:50    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
moneglia


Offline

Joined: 23 Aug 2007
Posts: 93
Localisation: nord

PostPosted: 13/06/2008 23:06:49    Post subject: Qui a voulu la guerre? Reply with quote

pierrot wrote:
Franchement, ne le prend pas mal honoré, mais vu comme ton post est présenté ça ne me donne pas vraiment très envie de le lire, .........

Et surtout faire court. Lorsque l'on a un texte intéressant comme celui-la, il faut en faire ressortir l'essentiel.
La difficulté consiste à ramener à une demi page bien concises une disaine de pages du texte d'origine.
Et là tout le monde appréciera.
Back to top
Visit poster’s website
Honoré


Offline

Joined: 04 Apr 2008
Posts: 36
Localisation: Fécamp(76)

PostPosted: 14/06/2008 08:31:02    Post subject: Qui a voulu la guerre? Reply with quote

Voilà pourquoi,il fallait faire dans les "détails"! pour COMPRENDRE!




Le 26 mars 1946, à Nuremberg, le Tribunal Militaire International interdit à la
Défense,et plus particulièrement à l'avocat de Rudolf Hess,d'apporter des
"preuves tendant à établir l'injustice du traité de Versailles ou son imposition
par la force "( Voy.TMI,X,p.99)

Le Tribunal savait en effet que si ces preuves étaient apportées,c'est toute
l'histoire des années 1900-1940,une histoire imposée par les vainqueurs,
qui s'effondrerait.

Ce travail qui a été interdit à la Défense en 1946, je l'ai réalisé,sans doute
imparfaitement, pour que toute la lumière soit faite sur ce génocide
européen.

Afin de ne rien laisser dans l'ombre,j'ai tout d'abord choisi de remonter non
pas en 1900, mais en 1850,afin d'exposer les débuts du panslavisme.
J'ai ensuite repris le travail d'un auteur français, Henri Pozzi,qui dévoile avec
précision les ultimes manoeuvres des panslaves,en juillet 1914,pour rendre
la guerre inévitable.

Pourquoi être remonté si loin et avec tant de précision ? Parce que
quiconque ignore ces chapitres de l'Histoire se condamne à "ne jamais"
appréhender les raisons de la 1ère Guerre Mondiale et les responsabilités
réelles dans le déclenchement du conflit.

En conséquence, il ne comprendra jamais l'injustice foncière de la "paix" de
1919, donc les vraies causes de l'irruption d'Hitler sur la scène internationale
et, enfin, les raisons de la crise sans précédent que vit actuellement
l'Occident...

Le lecteur qui aura la patience de me lire jusqu'au bout,comprendra pourquoi,
le 26 mars 1946, les juges de Nuremberg n'ont pas hésité à violer de façon
éhonté les droits de la Défense en lui interdisant de discuter sur le traité de
Versailles.
Pour les vainqueurs,c'était une question de vie ou de mort.
_________________
Je me promène à la recherche de la Vérité!
Back to top
Alfred


Offline

Joined: 20 Jun 2008
Posts: 404
Localisation: Litus Saxonicum

PostPosted: 22/06/2008 17:25:18    Post subject: Qui a voulu la guerre? Reply with quote

Il est clair que ce jour là à Sarajèvo, il y a des tueurs manipulés et des services de sécurité qui commettent les pires négligences(de la faute à qui ,et éventuellement dans quel but ??) dans une région qui comme aujourd'hui est une véritable poudrière et qui sortait à peine des guerres balkaniques..... Mais la famille Impériale d'Autriche gênait : Zizi avait été aussi assassinée en Suisse alors qu'elle ne jouait pas de rôle politique et l'impératrice Zita disait que Mayerling avait aussi été un assassinat et qu'elle savait qui avait commandité.......
_________________
Si vis pacem para bellum
Back to top
Laurent


Offline

Joined: 04 Aug 2008
Posts: 1
Localisation: Caen

PostPosted: 04/08/2008 10:44:18    Post subject: Qui a voulu la guerre? Reply with quote

ben di don c'est complet, jolie travail
Back to top
pierrot
Administrateur

Offline

Joined: 21 Mar 2007
Posts: 533
Localisation: France

PostPosted: 04/08/2008 18:31:10    Post subject: Qui a voulu la guerre? Reply with quote

Laurent, ne pas oublier d'aller se présenter aux membres dans la rubrique appropriée Okay
Back to top
Visit poster’s website MSN
roltanguy


Offline

Joined: 26 Aug 2008
Posts: 49
Localisation: fontainebleau 77

PostPosted: 28/08/2008 23:17:51    Post subject: Qui a voulu la guerre? Reply with quote

salut Honoré !

c'est vrai que tu argumentes Okay
bon on retrouve en partie cette façon de voir là aussi à gauche .

http://www.prs12.com/article.php3?id_article=124

alors après toutes ces lectures on se pose des questions évidemment .

Pour la France les gens du peuple ceux qui vont se battre en 1914 de toutes façons -récupérer l'Alsace et la Lorraine -se venger des déportations des soldats et officiers français en 1871 qui ne s'étaient pas rendus !! mais trahis par Bazaine avaient été emprisonnés et humiliés au mépris de la parole allemande - ils ont été élévés dans l'esprit de la revanche on les a formattés comme plus tard dès 1934 de l'autre coté du Rhin avec le m^me résultat 20 ans plus tard à nouveau la guerre .....

ils iront tous les français (à qq exceptions près ) au casse pipe sans état d'âme pour moi c'était inéluctable et ce sans souscrire à la position d'Honoré qui minore un peu trop enfin peut être hein je peux me tromper la responsabilité de l'Allemagne c'est à dire du Kaiser et de ses généraux qui réarmaient depuis des lustres et voulaient affirmer la suprématie germanique.

De l'autre côté ils y avaient les mêmes du m^me âge nacht paris qui ont été massacrés pareillement .
personnellement j'incline pour une responsabilité collective avec prédominance des empires centraux .
_________________
la peur n'évite pas le danger
Back to top
yamadori


Offline

Joined: 09 Apr 2008
Posts: 102
Localisation: selestat

PostPosted: 24/10/2008 19:35:04    Post subject: Qui a voulu la guerre? Reply with quote

L'allemagne a été désignée comme grande responsable du conflit or, il me semble que tous les grands état d'Europe ont leur part de responsabilité.

L'autriche: Aveugle, obstiné et, qui somme toute, est dépassée par les évenements qu'elle ne contrôle plus.
L'allemagne: Fin XIXème-début XXème, envisageait déjà une nouvelle guerre contre la France.
L'angleterre: Voyat d'un mauvais oeil l'expension germanique et la violation de la Belgique fut du pain bénit.
La France: Un esprit de vengeance toujours vivace depuis la défaite humiliante et la perte de l'Alsace en 71.
La Russie: Projet d'expension slave.

Bref, tout le monde est mouillé et si ce n'était pas arrivé en 14, ça aurait été plus tard.
C'est comme une cocotte sous préssion, si on ne la contrôle pas: et boum!
Back to top
ajax
Guest

Offline




PostPosted: 26/10/2008 20:59:28    Post subject: Qui a voulu la guerre? Reply with quote

yamadori wrote:
L'allemagne a été désignée comme grande responsable du conflit or, il me semble que tous les grands état d'Europe ont leur part de responsabilité.

L'autriche: Aveugle, obstiné et, qui somme toute, est dépassée par les évenements qu'elle ne contrôle plus.
L'allemagne: Fin XIXème-début XXème, envisageait déjà une nouvelle guerre contre la France.
L'angleterre: Voyat d'un mauvais oeil l'expension germanique et la violation de la Belgique fut du pain bénit.
La France: Un esprit de vengeance toujours vivace depuis la défaite humiliante et la perte de l'Alsace en 71.
La Russie: Projet d'expension slave.

Bref, tout le monde est mouillé et si ce n'était pas arrivé en 14, ça aurait été plus tard.
C'est comme une cocotte sous préssion, si on ne la contrôle pas: et boum!


Bonsoir yamadori

TRès Très bien,bonne reflexion Okay Okay Okay

ajax Okay
Back to top
roltanguy


Offline

Joined: 26 Aug 2008
Posts: 49
Localisation: fontainebleau 77

PostPosted: 29/10/2008 00:03:30    Post subject: Qui a voulu la guerre? Reply with quote

ajax wrote:
yamadori wrote:
L'allemagne a été désignée comme grande responsable du conflit or, il me semble que tous les grands état d'Europe ont leur part de responsabilité.

L'autriche: Aveugle, obstiné et, qui somme toute, est dépassée par les évenements qu'elle ne contrôle plus.
L'allemagne: Fin XIXème-début XXème, envisageait déjà une nouvelle guerre contre la France.
L'angleterre: Voyat d'un mauvais oeil l'expension germanique et la violation de la Belgique fut du pain bénit.
La France: Un esprit de vengeance toujours vivace depuis la défaite humiliante et la perte de l'Alsace en 71.
La Russie: Projet d'expension slave.

Bref, tout le monde est mouillé et si ce n'était pas arrivé en 14, ça aurait été plus tard.
C'est comme une cocotte sous préssion, si on ne la contrôle pas: et boum!


Bonsoir yamadori

TRès Très bien,bonne reflexion Okay Okay Okay

ajax Okay




euh non pas d'accord du tout

çà c'est la neo version revisited 2008 façon on est tous responsables mais pas coupables.
Non l'esprit de revanche de la France yes mais le réarmement forcené des empires centraux encore plus yes et les atrocités allemandes sur les civils dès le début c'est bon on arrête de pleurer sur les pauvres germains.

je cite john Horne

"Cependant, des deux côtés (mais surtout chez les alliés), d'autres interprétations s'imposent jusqu'au point où il semble qu'on assiste vers cette même époque au démantèlement des catégories issues de la mobilisation culturelle de 1914-18 - dernier élément (et peut-être le plus réfractaire) d'un processus de démobilisation déjà réalisé sur d'autres plans. Les signes en sont multiples. Les réactions des gouvernements britanniques et français envers le rapport du Reichstag sur les "atrocités allemandes" sont beaucoup plus nuancées que celle des Belges. Le désaccord sur le passé ne doit pas empêcher le rapprochement nécessaire des anciens ennemis.22 Toute une école d'interprétation (associée avec la gauche - mais d'influence plus étendue) considère dans les deux pays (comme aux États-Unis) que les responsabilités de la guerre sont à rechercher chez toutes les puissances, sans épargner les alliés (Poincaré est particulièrement visé), et que "les atrocités allemandes" ont été surtout une fabrication de la presse et des gouvernements alliés (G. Demartial, A. Ponsonby).23 Symptôme de cette évolution, la critique du "bourrage de crâne" qui s'était déjà manifestée pendant la guerre est maintenant reprise en forme de rejet intégral de la "culture de guerre", interprétée comme un vaste effort de propagande au sein duquel se trouvent les "fabrications" de récits d'atrocités.24 C'est à ce moment, d'ailleurs, que la "propagande" devient à la fois un terme péjoratif et un sujet d'étude critique dans ces pays.25

Ce refus des valeurs de 1914 comporte obligatoirement une sorte d'amnésie en ce qui concerne l'invasion. Cet oubli est sans doute le plus répandu en France, où les courants de pacifisme sont les plus forts
, ou en Grande-Bretagne qui n'en a pas fait l'expérience directe. Un exemple frappant pour la France est celui des deux versions du film d'Abel Gance, J'accuse. Le film de 1919 exprime à merveille les ambiguïtés de la fin de la guerre (où pacifisme et patriotisme sont entremêlés).26 L'accusation du titre se porte au nom des soldats morts contre un arrière ignoble - mais le "sacrifice" des soldats reste directement lié à l'invasion de 1914, car la jeune femme autour de qui le récit tourne, restée en zone envahie, a été violée par un soldat allemand. Dans la version de 1938 - le thème de l'invasion a disparu, et l'accusation (toujours celle des soldats morts) se porte maintenant contre la guerre elle-même - et contre les marchands de canons et les politiciens corrompus qui en sont les fauteurs selon le pacifisme de l'entre-deux-guerres. En contre-point minoritaire, on pourrait citer le livre d'un journaliste ancien combattant, fils du Nord, Antoine Redier, Les Allemands dans nos maisons, qui sort lui aussi en 1938. Redier essaie de raviver les souvenirs de l'invasion et des "atrocités allemandes" afin de mettre en garde contre les ambitions d'Hitler une opinion qu'il considère comme endormie par les leçons pacifistes tirées de la guerre. "Il est triste," conclue-t-il, "que, pour excuser (les façons allemandes de faire la guerre), des sots de tous pays, spécialement ceux qui s'ébattent à Genève, imputent ces mauvaises façons à la guerre elle-même dans son essence et point à ceux qui en 1914 l'ont délibérément conduite avec sauvagerie."27 La mise à l'écart du souvenir de l'invasion et des "atrocités allemandes" de la mémoire prédominante de la guerre en France a pour effet de marginaliser le souvenir régional de ces événements. Partout dans le nord et l'est, des monuments sont érigés aux victimes civiles à la fin des années vingt - mais le souvenir local de la "barbarie" allemande doit lutter avec la nécessité nationale de classer l'invasion et les "atrocités" "dans les archives de l'Histoire" (Poincaré).28

Ce qui est mémoire locale en France est mémoire nationale en Belgique. Même ici, pourtant, il y a tension entre le souvenir des torts inavoués et la déconstruction de la "culture de guerre" qui seule permettra une entente avec la nouvelle Allemagne.29 Cette tension explose avec la querelle sur la légende inscrite sur la bibliothèque reconstruite de Louvain - qui blâme la "fureur teutonne" pour sa destruction en 1914 - une querelle qui illustre en microcosme les questions en jeu. L'architecte new-yorkais, Whitney Warren, qui prépare la nouvelle bibliothèque et qui joue un rôle de premier plan dans la recherche de fonds privés américains pour sa construction, ajoute la légende Furore teutonico diruta, dono americano restituta sur la façade, avec l'accord du cardinal Mercier (grand leader spirituel de la résistance belge pendant la guerre) avant sa mort en 1926. En 1928, pourtant, le recteur de l'université, qui avait lui-même flétri la "barbarie allemande" en 1919 au moment de la réouverture de l'université, veut supprimer l'inscription parce que "les intérêts de l'Université de Louvain demandent que nous reprenions (...) des relations scientifiques avec les universités allemandes." La querelle relance la controverse entre Belges et Allemands sur les événements survenus à Louvain en 1914 et révèle en même temps la fracture au sein de la Belgique entre la fidélité à la mémoire de 1914 comme une vérité absolue (témoin du traumatisme non-résolu des événements) et l'amnésie partielle ou la relativisation morale de la question dans des perspectives "locarnistes" et de reprise de contacts "normaux" avec l'ancien ennemi.30 Finalement, l'inscription notoire n'est jamais installée sur la façade de la nouvelle bibliothèque universitaire de Louvain. Elle est reprise, en revanche, par la ville de Dinant et incorporée (malgré une pression lourde de la part du premier ministre, De Brocqueville, qui invoque "la crise de malaise intervenue dans les relations germano-belges depuis l'avènement de l'hitlérisme") dans un monument érigé au bord de la Meuse qui est dédié aux victimes civiles de l'invasion de 1914.31

Cette "démobilisation culturelle" chez les anciens pays alliés, qui comporte un affaissement du thème de l'invasion de 1914 en faveur de celui de la catastrophe de la guerre d'usure, ne se retrouve qu'à moitié reproduite dans l'opinion allemande. Bien sûr, celle-ci fait le deuil de plus de deux millions d'hommes morts. Mais le contexte politique reste nécessairement différent dans un pays vaincu - et qui ne se reconnaît pas comme tel. Par une ironie profonde, certains éléments anti-militaristes et pacifistes en Allemagne adoptent l'interprétation alliée de la culpabilité allemande pour l'invasion de 1914, tandis que la droite nationaliste qui refuse celle-ci avec véhémence, partage (sur cette question) les positions de la gauche pacifiste des anciens pays alliés.32 Hitler et Goebbels sont entièrement d'accord avec l'interprétation des "atrocités allemandes" en 1914 comme une fabrication alliée - le premier consacre tout un passage de Mein Kampf à ce thème.33 Et il est tout à fait significatif que dans les notes de discours déjà citées, Hitler dénonce ce qu'il appelle le "désarmement moral" ("Entwaffnung moralisch") - autrement dit, la "démobilisation culturelle". Pour la droite nationaliste en Allemagne, les thèses alliées de 1919 sur la culpabilité allemande pour la guerre et sur la nature de l'invasion de la France et de la Belgique ne permettent pas de "démobilisation", comme en témoignent le référendum contre "l'esclavage national" de décembre 1929 et les élections de 1930.34 Ce curieux chassé-croisé de mémoires de l'invasion de 1914 indique que même l'expérience écrasante et réellement commune du massacre industrialisé en 1914-18 ne peut pas fournir la base d'un accord rétrospectif sur la signification du conflit entre anciens ennemis.
_________________
la peur n'évite pas le danger
Back to top
roltanguy


Offline

Joined: 26 Aug 2008
Posts: 49
Localisation: fontainebleau 77

PostPosted: 29/10/2008 22:40:33    Post subject: Qui a voulu la guerre? Reply with quote

anybody? Mr. Green
_________________
la peur n'évite pas le danger
Back to top
Alfred


Offline

Joined: 20 Jun 2008
Posts: 404
Localisation: Litus Saxonicum

PostPosted: 29/10/2008 23:19:29    Post subject: Qui a voulu la guerre? Reply with quote

Excellente analyse.........Pour ma part,je pense que la brutalité de l'invasion et du comportement de l'envahisseur ne devait pas être une nouveauté,déjà en 1870-71 des mobiles avaient été fusillés comme "francs-tireurs" uniquement parce qu'ils étaient habillés de bric et de broc..ça n'est qu'un exemple......qui explique bien la réaction profonde du peuple français en 1914.....Mon oncle maternel s'est porté volontaire pour servir à terre parce qu'il voulait protèger sa famille contre la brutalité,la sauvagerie prusiennes
_________________
Si vis pacem para bellum
Back to top
roltanguy


Offline

Joined: 26 Aug 2008
Posts: 49
Localisation: fontainebleau 77

PostPosted: 30/10/2008 10:50:24    Post subject: Qui a voulu la guerre? Reply with quote

Alfred wrote:
Excellente analyse.........Pour ma part,je pense que la brutalité de l'invasion et du comportement de l'envahisseur ne devait pas être une nouveauté,déjà en 1870-71 des mobiles avaient été fusillés comme "francs-tireurs" uniquement parce qu'ils étaient habillés de bric et de broc..ça n'est qu'un exemple......qui explique bien la réaction profonde du peuple français en 1914.....Mon oncle maternel s'est porté volontaire pour servir à terre parce qu'il voulait protèger sa famille contre la brutalité,la sauvagerie prusiennes


oui ce john Horne n'est pas n'importe qui .
je sais bien que la mode actuelle c'est on est tous responsables versus pacifistes . Mais de là à penser que la pauvre Allemagne n'a fait que se défendre qu'on l'a provoquée euh il y a un pas que je ne franchis pas et ne franchirais jamais.

effectivement en Belgique l'amnésie est moins courante concernant l'humanité de leur grand voisin ....

Etant descendant d'alsaco (arrière grand mère réfugiée en bretagne en 1871 farouchement anti allemande après les exactions qu'elle et sa province ont subies je ne retiens pas la thèse pacifiste qui reviste l'Histoire.
je ne vous parle m^me pas de sa fille donc ma grand mère que j'ai bien connue qui a bénéficié de 1914 puis de 1940 qui ne décolèrait pas à chaque visite de nos representants au moment de la grande réconciliation De Gaulle Adenauer

Maintenant chacun pense ce qu'il veut Dieu merci en 2008 nous sommes en démocratie non envahie...
_________________
la peur n'évite pas le danger
Back to top
yamadori


Offline

Joined: 09 Apr 2008
Posts: 102
Localisation: selestat

PostPosted: 30/10/2008 15:16:18    Post subject: Qui a voulu la guerre? Reply with quote

Ah la fameuse barbarie prussiène... Nous autres Français sommes à mille lieux de ce genre de comportement et d'état...
C'est vrai, tu as raison, il ne faut pas oublié ce qu'on fait les prussiens en 70-71, ni en 14-18, pas même en 39-45.
C'est vrai aussi que l'armée Napoléonnienne était composé d'anges... Que cette armée ne pouvait être que loyale car la nôtre.
Et l'Algérie? Non, arrêtez! Des soldats français tortionnaire? Non... Nous sommes trop loin de la barabarie prussienne!

J'espere juste que les gens, donneurs de leçon, ne sont ou ne vont jamais allés à Verdun car le musé se veut quand même l'image de la réconciliation franco-allemande.


Et au fait, qui a dit que la pauvre Allemagne n'a fait que se défendre?
Back to top
Alfred


Offline

Joined: 20 Jun 2008
Posts: 404
Localisation: Litus Saxonicum

PostPosted: 30/10/2008 22:30:20    Post subject: Qui a voulu la guerre? Reply with quote

Quote:

Et au fait, qui a dit que la pauvre Allemagne n'a fait que se défendre?
Sans doute quelqu'un qui n'avait pas compris la politique extérieure de l'Allemagne toujours imprégnée des vues de Bismark pour qui la France devait avoir les reins brisés ce qui fut fait avec quel savoir faire ,à deux reprises avec l'aide imbécile de nos propres politiciens allant dans un premier temps faire illuminer Paris pour la victoire Prussienne de Sadowa pour ensuite se laisser entrainer dans une Guerre stupide avec la dépêche d'Ems......
_________________
Si vis pacem para bellum
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum de la Grande Guerre Forum Index -> La "Grande Guerre" -> Le Début d'un terrible conflit All times are GMT + 2 Hours
Goto page: <  1, 2, 3, 4  >
Page 2 of 4

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Forum hosting | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group